Les méthodes classiques de mesure de la pression artérielle sont remises en cause par des experts en hypertension et en mesure de la pression artérielle.

Une approche plus complète de la mesure de la pression artérielle est de plus en plus recommandée par des spécialistes de l'hypertension, des experts en pression artérielle et des sociétés médicales renommées, pour affiner l'évaluation de la pression artérielle et optimiser le traitement.

 



Quand un patient consulte un médecin, la pression artérielle est presque toujours mesurée par le médecin ou une infirmière. En tant que patients, nous avons tous fini par considérer cette opération comme un élément de routine indissociable du contrôle médical. Mais peu sont conscients des risques liés aux mesures classiques de la pression artérielle chez le médecin.

Problèmes concernant les mesures de pression artérielle simples réalisées chez le médecin

De récentes études ont fait apparaître de gros problèmes en relation avec cette méthode de mesure classique. On relève de plus en plus la faillibilité de ces mesures dans l'évaluation de l'état réel de la pression artérielle d'un patient. Les sources d'inexactitude englobent les biais, les fluctuations de la pression artérielle, l'hypertension de la blouse blanche, l'hypertension cachée et d'autres facteurs.

Des spécialistes leaders de l'hypertension sont conscients du risque que représente la réalisation d'une seule mesure de pression artérielle dans le diagnostic de l'hypertension et l'évaluation du traitement. Ils sont de ce fait de plus en plus nombreux à préconiser une approche plus complète des mesures de la pression artérielle, qui fonde les décisions sur la combinaison de mesures prises dans le cabinet médical durant les visites et à l'extérieur.

L'application de nouvelles recommandations s'avère difficile

Malheureusement, l'adoption de telles recommandations se révèle difficile. L'intégration de plusieurs protocoles de mesure dans le cadre du travail quotidien est rendue difficile par le nombre de mesures exigé et d'autres facteurs.

Les médecins ont aussi exprimé des doutes quant à la fiabilité et à la validité des données fournies par les patients mesurant la pression artérielle avec leur propre tensiomètre. De nombreux consommateurs achètent des appareils non validés ou non calibrés qui fournissent des valeurs de pression artérielle inexactes ou incertaines, non exploitables par les médecins. Par ailleurs, les professionnels de la santé s'interrogent sur le niveau de familiarisation des patients avec les techniques de mesure de la pression artérielle de même que sur leur réaction face à la pression artérielle relevée qui peut les amener à communiquer de faux résultats.

Les soins de qualité se basent sur des mesures de pression artérielle exactes

Ces inquiétudes sont nombreuses et justifiées. De plus en plus d'études soulignent les risques que représentent un diagnostic et un traitement basés exclusivement sur les mesures prises chez le médecin. Un nombre croissant de patients se situe à la limite de l'hypertension et de la normotension. Un diagnostic précis de l'état réel de la pression artérielle d'un patient s'avère par conséquent primordial pour le traitement et ses effets sur la santé de ce patient.